Des informations récentes circulaient à propos des différents médicaments testés pour traiter ou prévenir le COVID-19. Une variété de médicaments est en train d’être testés, y compris ceux qui sont utilisés pour le traitement du VIH. Aucun médicament jusqu’à présent a passé des essais cliniques suffisants pour qu’on puisse être certains qu’il est efficace contre le COVID-19. En fait, certains des médicaments testés pourraient faire plus de mal que du bien.

Certains de ces reportages donnent de l’espoir sur les médicaments possibles pour traiter ou prévenir le COVID-19 à l’avenir; et certains personnes méprennent ou mésinterprètent les données de ces essais. Dans quelque cas, la consommation des médicaments utilisées pour d’autres problèmes de santé ont fait du mal ou ont causé la mort d’autres personnes, car elles/ils ont lu des informations (ou écouté des politiciens qui devraient en savoir plus) qui suggèrent que ces médicament pourraient traiter le COVID-19.

Au début d’avril 2020, un nouveau essai clinique a été annoncé qui propose d’utiliser le TDF / FTC. Il s’agit du même médicament le plus couramment utilisé pour la PrEP contre le VIH (et c’est la formule utilisée dans Truvada). L’essai est mené en Espagne parmi les agents de santé et examinera si le TDF / FTC prévient le COVID-19 et / ou réduit la gravité de la maladie si une personne est infectée.

Faire un essai de médicament ne signifie pas que les médicaments utilisés dans la PrEP contre le VIH préviennent le COVID-19. Cela signifie que c’est envisagé comme une possibilité. À ce stade, il n’y a pas de preuves suffisantes pour suggérer que le TDF / FTC protège contre le COVID-19 (et c’est pourquoi un essai est en cours).

Nous savons que certains utilisateurs de PrEP ont décidé de continuer de la prendre ou ont envisagé de la reprendre, car ils ont entendu parler de cet essai.

Certaines personnes qui n’ont pas utilisé la PrEP auparavant pourraient envisager de commencer la TDF / FTC car ils/elles ont lu des informations sur l’essai. Dans ces circonstances, il est essentiel de suivre les directives sur le commencement de la PrEP ; même si une personne envisage de prendre le médicament pour une prévention possible du COVID-19, et pas pour la prévention du VIH.

Toutes les personnes vivants(es) avec le VIH ne prennent pas le TDF / FTC comme traitement pour le VIH, et après qu’il/elles ont su à propos de cet essai, il/elles considèrent de commencer à le prendre pour la prévention du COVID-19. Nous le déconseillons très fortement, sauf si cette décision est prise en consultation avec un agent de santé spécialiste du VIH. Changer de médicaments qui sont également utilisés pour le traitement du VIH pourrait avoir un impact significatif sur le traitement du VIH et la santé.

Si quelqu’un décide de prendre ou de continuer à prendre le TDF / FTC, en raison d’une possible prévention du COVID-19, il est fortement, fortement recommandé de continuer à pratiquer toutes les méthodes de prévention du COVID-19 actuellement recommandées, y compris la distanciation sociale, le  lavage des mains et éviter les rencontres sexuelles occasionnels (Hook ups).

Si vous décidez de commencer ou de reprendre le TDF / FTC pour une prévention possible du COVID-19, il est fortement conseillé de NE PAS prendre plus que la posologie recommandée habituelle (une pilule par jour, sauf double dose pour commencer la PrEP basée sur les événements). La prise de doses supplémentaires continuellement pourrait entraîner plus d’effets secondaires.

Pour réitérer: actuellement il n’y a aucune preuve clinique que le TDF / FTC offre une protection contre le COVID-19.

L’essai mentionné ci-dessus ne teste pas le TAF / FTC (Descovy).

 

Source:

Pour plus de détails veuillez cliquer sur ce lien

@Prepster

@samleightondore

khalil

Author khalil

More posts by khalil